Musiciens


Eric et Daniel RaillardMUSICIENS

Eric et Daniel RAILLARD Photo : Jean-Luc Matte
Respectivement nés en 1966 et 1968 dans une famille baignée de musique traditionnelle du Morvan (leurs parents dansent, chantent, pratiquent le conte, et le grand frère Christophe joue de l'accordéon diatonique), ils apprennent à danser dès l'école primaire sous la houlette de Gérard Chaventon (instituteur qui a remplacé la gymnastique par la bourrée du Morvan, la valse et autres mazurkas, et a ainsi transmis sa passion à des générations d'enfants à Saulieu), puis intègrent rapidement un groupe folklorique du Morvan.
A l'âge de huit ans, on leur confie des instruments : Éric commence par l'accordéon diatonique, puis se met à la vielle à roue, tandis que Daniel étudie successivement l'accordéon chromatique puis diatonique. Dès lors, on les croise régulièrement dans les bals, les animations, les premières journées de la vielle à Anost. Ils vont côtoyer les " anciens " du Morvan, les musiciens confirmés, et profiter de leur expérience et de leur répertoire.
Si les deux frères ont par la suite eu des cheminements différents (Éric devient musicien professionnel, Daniel choisit de pratiquer son instrument en amateur), ils se croisent néanmoins régulièrement à travers diverses expériences musicales. C'est ainsi qu'ils décident en 1993 d'enregistrer une cassette de répertoire du Morvan, en dépoussiérant des morceaux oubliés, interprétés avec l'esprit d'autrefois. Nombre de ces morceaux seront d'ailleurs réappris par les nouvelles générations de musiciens.
En 2002, ils décident de réitérer et dénichent de nouveau de nombreux airs qui étaient joués autrefois puis ont été oubliés. Le travail est long et fastidieux: il s'agit de réécouter des collectages du Morvan dont la qualité s'est détériorée au fil du temps, de reconstituer la mélodie originale, d'analyser les techniques de jeu des anciens afin de restituer le plus justement possible cette fameuse " cadence " qui caractérisait la musique du Morvan, et enfin d'arranger les airs sans les alourdir et de les enregistrer. Le CD intitulé " Jacques Luti " est sorti au printemps 2003. Il doit son titre à une chanson collectée par Gérard Chaventon (encore lui !) auprès de Pierre Machin, et devenue, depuis que les frères Raillard l'ont remise au goût du jour, un véritable " tube " morvandiau
http://eric.raillard.free.fr/
musiquedumorvan.free.fr/





Pour contacter Faubourg de BoignardAssociation Faubourg de Boignard
Lavault
21210 ST MARTIN DE LA MER (FRANCE)
tél/fax: (33) 3 80 64 35 10
email :
faubourg.de.boignard@wanadoo.fr

http://www.faubourgdeboignard.com/





NANOU à gauche

NUITS CAJUNS improvisation café parisien

















Gérard Chaventon











Nous garderons tous un très bon souvenir de Gaspar et du Creux des Rayes
Un véritable cabaret dans une belle grange morvandelle.
Un conte, des musiciens un feu de bois ...


Gaspar Rémi Simon : « De la Terre aux Pavés »
Avec trois prénoms, ce groupe s’est fait un nom. Gaspar Malter chante, dit des textes et joue de l’accordéon. Rémi Guillaumeau joue de la vielle à roue, chante et récite des contes. Simon, le fils de Rémi, joue de la guitare. Leur répertoire est puisé dans les chansons et les textes de révolte laissés par Gaston Couté, Paul Vaillant Couturier, Brel ou Caussimon… Des chansons, des histoires, ils en connaissent beaucoup. Comme les gens du voyage, ils savent les embellir de leurs silences,
des sons tirés de leurs instruments, des intonations de leurs voix. Ils nous font traverser les époques avec des chansons de soldats, des chansons sociales, des chansons de parias, de marins, de terroirs, en noir et blanc qui nous font croire que la misère c’était hier, que la misère c’était hier…
Gaspar Malter

"On a retrouvé l'homme des tavernes"
Raphaël Thiery/Gaspar Malterécouter


the skors
Rock
http://www.dailymotion.com/video/x90oz7_vielle-a-roue-thbruneau_music

Nouveau

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

blogger templates | Make Money Online